Églises et monastères dans la région de Maramures

Le caractère unique des églises en bois de Maramures est dû à leur architecture, authenticité, réalisation, harmonie et équilibre des proportions. Monuments de l’architecture traditionnelle en bois spécifique à cette région, les églises ont été élevées au XVIIe-XVIIIe s. comme une interprétation originelle et particulière du gothique, en utilisant en exclusivité le bois comme matière de construction. Les constructions sont hautes et étroites, avec un plan typique composé d’un pronaos, un naos et un sanctuaire, les espaces intérieures étant couverts d’une haute toiture double avec la tour du clocher élancée, ce qui confère à la silhouette de l’église une simplicité et une élégance exceptionnelles.

Huit des plus représentatifs ensembles ont été inclus sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO:
– Barsana : l’église de la Présentation de la Vierge au Temple (1720), dont la peinture de 1806 évoque le Baroque
– Budesti : l’église Saint Nicolas (1643) a servi comme modèle à d’autres églises de la région; la peinture intérieure date de deux périodes différentes (1762 et 1832)
– Desesti : l’église Sainte Paraschiva (1770) témoigne la maturité artistique de ses constructeurs; décoration intérieure du 1780
– Leud : l’église de la Nativité de la Vierge (milieu du XVIIIe s.) est un exemple d’ingéniosité; riche peinture murale du 1782
– Plopis : l’église des Saints Archanges (1796-1798), avec une haute flèche décoréé; intérieur peint en 1811
– Poienile Izei : l’église Sainte Paraschiva est l’une des plus anciennes de la région (1604) et montre les deux étapes de l’évolution de cette architecture; peinture intérieure du 1794
– Rogoz : l’église des Saints Archanges (1663) possède une riche décoration sculptée; peinture murale du 1785
– Surdesti : l’église des Saints Archanges (1767) est une synthèse des éléments architecturaux et décoratifs des églises de la région; intérieur peint en 1783; c’est la plus haute structure religieuse en bois de l’Europe

%d