revenir page index
 

retrouver tous les articles châteaux et palais de Roumanie

voir la page principale

Le monastère et le château de Miclauseni

 

Situé tout près de la rivière de Siret, nord-est de la région de Moldavie, entre les villes Roman et Iasi (la route E583), le Monastère de Miclauseni doit son nom à Miclaus, le premier propriétaire de ces terrains. En 1699, le boyard Ioan Sandu Sturza devient le propriétaire du domaine de Miclauseni. L'église actuelle a été bâtie entre 1821-1823 par Dimitrie Sturza (1756-1846) et de sa femme.
Le Château de Miclauseni , monument historique d'art gothique, a été construit entre 1880-1904 par George A. Sturza et sa femme Maria. Les éléments décoratifs extérieurs reprennent des détails de l'emblème des Sturzesti et de George A. Sturza. Le château abritait une bibliothèque avec 60.000 volumes. Mais, la plupart de ces livres, a été volée entre 1944-1945 pendant les opérations militaires de la Seconde Guerre mondiale. À présent, on fait des travaux de restauration.

Une triste histoire  : transformé par les propriétaires en hôpital pendant la Première Guerre Mondiale, dévasté pendant la Seconde Guerre Mondiale, confisqué par les communistes… Le château a souffert aussi à cause des vols (les meubles, les livres de collections qui n'ont pas été brûlé pendant l'occupation des militaires pour se chauffer).

Le présent  : Le domaine Miclauseni appartient à présent à l'Eglise orthodoxe roumaine et un projet de restauration est en cours. Il s'agit de la rénovation du château néogothique, construit au XIX ème. Cette période est très importante dans l'histoire du pays (réunification et indépendance de la Roumanie), la valeur historique et symbolique du château va au-delà de sa valeur architecturale et motive la nécessité de sa conservation. L'enjeu de ce projet a été de proposer un programme pertinent afin de permettre l'insertion de l'ensemble dans le contexte social, économique et culturel local. Le choix de création d'un centre culturel de rencontre à caractère culturel, correspond ainsi à une double volonté de conserver et d'animer ce site. La partie du programme propose le réaménagement du parc et du château et la création de nouveaux bâtiments pouvant accueillir des artistes et autres visiteurs. Le parc est réorganisé selon les critères d'aménagement des parcs dits à l'anglaise, adaptés aux besoins actuels. Le château va accueillir des salles d'exposition et d'accueil, ainsi que l'administration. Les nouveaux logements sont inspirés par la tradition locale et se veulent des espaces de méditation et création. Le château abritera aussi un musée.

 

 

Plus de photos sur le site Photos Roumanie

 
 
   
 

 

Copyright EnRoumanie - 2006 - 2009