revenir page index
 

Un monument fantastique qui n'est pas mentionné dans les guides touristiques.....

A lire aussi :

 

 

  • Le Château de Iulia Hasdeu – Le Musée B.P. Hasdeu

En 1888, le professeur Bogdan Petriceicu Hasdeu, écrivain, savant philologue et historien de notoriété européenne perdait sa fille unique. Emportée par la tuberculose à l'age de 19 ans, Julie Hasdeu avait été une étincelle de génie roumain, reconnue par la Sorbonne où elle préparait une licence de lettres et philosophie. Elle fut parmi les premières femmes de son temps à le faire.

Après lui avoir construit au cimetière Bellu de Bucarest un caveau compliqué, le père meurtri construisit à Campina - à environ 100 kms de Bucarest- un petit château surnommé "temple spiritiste", pour communiquer avec sa fille via les tables tournantes. Il comporte en son centre un donjon et, à l'entrée, une plaque de pierre sur laquelle est inscrit "E pur si muove" ("Et pourtant elle bouge"). A l'intérieur, une galerie métallique fait le tour du donjon. Au centre se trouve la statue en bois peint du Sauveur, oeuvre du sculpteur parisien Casciani. Derrière se trouve le buste de Julie Hasdeu. Le château rénové de Julie Hasdeu est désormais ouvert au public et peut être visité.

 

Le tombeau de Iulia Hasdeu, à Bucarest, est le lieu de rencontre de tous les spiritistes roumains. Iulia Hasdeu est une poétesse qui, morte à 15 ans, continua à communiquer à son père poèmes et musique d’outre tombe. Elle lui donna même les dimensions d’une chambre souterraine, avec table de travail et instruments de musique. Elle indiqua aussi le plan du château de Campina que le père Hasdeu, bâtit suivant les instructions de sa fille.

 

  • Le Musée Nicolae Grigorescu

Sur la même rue avec le château, on trouve le musée du célèbre peintre roumain Nicolae Grigorescu. Il est reconnu comme grand artiste roumain que son pays révère comme son peintre impressionniste national, s'est formé à Paris et a fait de très nombreux séjours à Barbizon, puis en Bretagne. Il innovera en introduisant dans son pays natal, la peinture de plein air et l'art indépendant. Le peintre Nicolae Grigorescu a vécu dans cette maison qui se trouve dans la ville de Campina, département de Prahova, qui a été en même temps son dernier atelier, les dernières années de sa vie: 1904 - 1907. Il s'est retiré là, vers la fin de sa vie, avec toute sa. Il a choisi ce site surtout pour les alentours qu'il considérait particulièrement pittoresques: le cours de la rivière de Prahova, le pré du voisinage, les collines couvertes d'une végétation spécifique, le bleu infini du ciel - ce sont des motives qu'on rencontre souvent dans l'œuvre de cette période.

 
 

 

découvrez d'autres photos du château Hasdeu et du Musée Grigorescu - appuyez ici

 
 
 
  • autres châteaux de Roumanie : le château de Peles de la ville de Sinaia, le château de Bran
 

Vous voulez visiter le château de Julie Hasdeu ?

contactez-moi

 
 
 
appuyez sur chaque photo pour le zoom

 

 

Espace publicité

 

lisez les belles poésies de Iulia Hasdeu sur le site "Transcriptio" - poésies en français et en roumain

 

le site du Musée d'art de la ville de Ploiesti du département de Prahova

 

Copyright EnRoumanie - 2006